Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon : des employés revendaient des données confidentielles à des tiers





Le 17 Septembre 2018, par

Plusieurs employés d'Amazon ont vendu à des entreprises tierces des données confidentielles recueillies auprès de clients du géant du commerce en ligne. Le tout sans leur autorisation.


Ces informations confidentielles sont de l'or pour ces vendeurs tiers qui distribuent leurs produits sur Amazon. Ils peuvent ainsi cibler plus finement leurs clients et augmenter leur chiffre d'affaires. Le groupe américain a confirmé ces pratiques au Wall Street Journal, qui mène l'enquête sur ces allégations. Amazon explique que ses employés sont tenus au respect le plus strict des règles commerciales et déontologiques internes ; à l'AFP, une porte-parole précise que l'entreprise dispose de systèmes sophistiqués pour « limiter et contrôler l'accès aux informations ».

Par conséquent, les employés qui enfreindraient ces règles sont susceptibles de s'exposer à des suites judiciaires et même pénales, le cas échéant. Amazon, qui joue une partie de sa réputation dans cette affaire, a manifestement un intérêt à taper du poing sur la table. Pour les employés, les répercussions pourraient donc être dures, mais les marchands tiers qui ont exploité ces données confidentielles pourraient aussi subir les foudres d'Amazon.

La porte-parole du groupe d'e-commerce indique que la politique de « tolérance zéro » pratiquée par Amazon peut amener à fermer les comptes de vente des « acteurs malveillants » ; l'entreprise peut également supprimer les avis sur les produits vendus par ces boutiques, elle peut aussi retenir les fonds et engager des poursuites. L'enquête a été lancée il y a plusieurs mois maintenant.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook