Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon investit dans Deliveroo





Le 19 Mai 2019, par

Amazon s’intéresse à la livraison de repas. Le géant du commerce en ligne est le premier investisseur dans le dernier tour de table organisé par Deliveroo.


Amazon a mené le dernier tour de table de la start-up britannique Deliveroo, qui a levé un total de 575 millions de dollars. L’entreprise, basée à Londres, a levé un total de 1,53 milliards de dollars depuis sa création en 2013. Sa valorisation dépasse les 2 milliards de dollars depuis septembre 2017 et un précédent tour de table. Le modèle économique de Deliveroo s’appuie sur une flotte de coursiers (60 000 en tout) qui livrent les repas concoctés par des restaurateurs partenaires (plus de 80 000). La société est présente dans 500 villes, au Royaume-Uni bien sûr, mais aussi en France, son deuxième marché, mais aussi la Belgique, l’Australie, l’Italie, ou encore l’Espagne.

Cet argent frais va permettre à Deliveroo de poursuivre son développement, notamment en recrutant des profils qualifiés afin de renforcer la technologie du service qui s’incarne dans une application mobile. Deliveroo souhaite également concevoir de nouveaux outils pour offrir du travail « flexible et bien rémunéré » à ses coursiers, qui doivent en passer par un statut d’auto-entrepreneur. Le groupe explique qu’elle permet à ses livreurs d’obtenir un « complément de revenu » : pas question de parler de salaires ici… 

Autre initiative que Deliveroo veut amplifier : le service « Editions » qui consiste à construire des cuisines dans des zones denses. Les restaurateurs sont invités à réaliser les plats commandés dans ces espaces, leur intérêt étant qu’ils n’ont pas à ouvrir de nouveaux points de vente. Pour Deliveroo, cela permet surtout de réduire les temps de livraison. La présence d’Amazon dans le capital de la start-up va lui donner davantage d’expertise sur ce marché de la livraison de repas, un secteur qui l’intéresse fortement après l’acquisition en 2017 des épiceries Whole Foods pour plus de 13 milliards de dollars.




 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook