Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon pourrait devenir un opérateur de téléphonie mobile aux États-Unis





Le 31 Mai 2019, par

Amazon ne cesse d’étendre son rayon d’action. Cette fois, le géant du commerce en ligne s’intéresserait au secteur de la téléphonie : l’entreprise pourrait en effet se porter acquéreur de l’opérateur américain Boost Mobile.


Inconnu en France, Boost Mobile est un opérateur de services mobiles prépayés. C’est une filiale de Sprint, qui va devoir s’en séparer si jamais le projet de fusion avec T-Mobile voit le jour. Les deux opérateurs travaillent en effet à un rapprochement, mais pour amadouer les autorités américaines et obtenir leur feu vert, les entreprises doivent faire des compromis en cédant quelques unes de leurs activités. Boost Mobile serait donc parmi les sociétés « sacrifiées » sur l’autel de la concurrence. Selon Reuters, Amazon aurait montré une marque d’intérêt.

Boost Mobile compte près de 8 millions de clients. Sa valorisation est estimée à 4,5 milliards de dollars : un chiffre qui ne fait sans doute pas peur à Amazon, qui a déboursé 13 milliards pour s’emparer du réseau d’épiceries Whole Foods. Au delà du gain immédiat de millions de clients supplémentaires, le groupe de Jeff Bezos peut surtout bénéficier d’un accès au futur réseau combiné de Sprint et T-Mobile et ce, pendant six ans. Largement le temps de se constituer son propre réseau. Et peut-être, devenir un des leaders du marché de la téléphonie aux États-Unis.

Dans l’immédiat, Amazon voudra peut-être ajouter un forfait mobile à son offre Prime. Quoi qu’il en soit, rien n’est fait puisque le projet de fusion doit encore obtenir le feu vert de la FCC, le « gendarme » américain des télécoms, et surtout du ministère de la Justice. Si l’aval du premier semble acquis, le second redoute toujours une réduction du nombre d’opérateurs aux États-Unis, et donc de la concurrence.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook