Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon pourrait livrer par anticipation





Le 20 Janvier 2014, par

Comment réduire au maximum les délais de livraison des produits commandés sur internet ? Amazon, le premier site d'e-commerce au monde, planche sur la question et a déjà imaginé un système à base de drones. Mais cela ne sera pas suffisant.


Mais les obstacles techniques tout autant que légaux ne permettront pas aux drones d'Amazon de décoller avant, au bas mot, quatre ou cinq ans. C'est pourquoi l'entreprise continue de chercher à améliorer toujours plus les livraisons de ses colis. Un brevet déposé par la société dévoile une technologie étonnante qui permettrait à Amazon de livrer des produits… par anticipation.
 
Ce nouveau procédé combine plusieurs techniques pour deviner les produits susceptibles d'intéresser le consommateur : historique des commandes, préférences de l'utilisateur, recherches de produits, liste de souhaits, et même le temps passé par le curseur de la souris sur tel ou tel objet ! En analysant ces données, Amazon serait à même d'anticiper la prochaine commande - une information précieuse : l'entreprise pourrait ainsi assortir ses dépôts en conséquence et éviter les pénuries souvent fatales pour l'acte d'achat.
 
Dans ce cadre, il suffit simplement d'attendre la commande du client qui sera servie très rapidement : l'objet acheté étant déjà disponible à l'entrepôt, il faut simplement le glisser dans le camion de livraison. Et ce sera encore plus rapide avec un drone ! 
 
Amazon pourrait même être tenté d'aller plus loin en livrant les produits pas encore commandés ! On imagine que cela ne concernerait que quelques bons clients, car rien ne dit que ces derniers soient effectivement susceptibles d'acheter le produit en question. Et les risques financiers sont considérables…
 
Un brevet ne s'incarnant pas nécessairement dans la réalité, rien ne dit qu'Amazon se lancera vraiment dans la prédiction d'achat. Il est cependant tentant de penser que la société mettra en pratique cette invention afin d'éviter le syndrome des stocks vides.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook