Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon rachète Twitch au nez et à la barbe de Google





Le 26 Août 2014, par

Ces deux là n'ont pas fini de se battre. Twitch, plateforme légale de jeu en ligne, va passer sous le contrôle d'Amazon, au grand dam de Google qui la convoitait.


Il fallait débourser près d'un milliard de dollars pour en prendre le contrôle, et c'est Jeff Bezos, le patron d'Amazon, qui a été le plus rapide. Créée en 2011, Twitch rassemble plus de 55 millions de joueurs par mois et revendique le titre de leader mondial du jeu vidéo en ligne. L'enjeu est majeur : le chiffre d'affaires de l'industrie du jeu vidéo représentait 66 milliards d'euros en 2013, et pourrait doubler en moins de 5 ans.

Mais, la tendance lourde, c'est la dématérialisation du jeu, à l'image de ce qui s'est produit avec les DVD. On n'achète plus de DVD de jeux, on télécharge, et le "contrôle" d'une communauté de joueurs est capital pour proposer des offres de téléchargements de jeux ciblées, en fonction de l'historique de consultation, ou des messages échangés sur les forums... Quand on sait qu'un joueur de jeu vidéos dépense en moyenne 40 euros par... mois, on comprend pourquoi Google et Amazon se sont battus pour contrôler Twitch.

D'ici à 2017, un tiers du chiffre d'affaires du jeu vidéo sur les consoles de dernière génération devrait être généré par les téléchargements directs.


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook