Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon rachète Twitch au nez et à la barbe de Google





Le 26 Août 2014, par

Ces deux là n'ont pas fini de se battre. Twitch, plateforme légale de jeu en ligne, va passer sous le contrôle d'Amazon, au grand dam de Google qui la convoitait.


Il fallait débourser près d'un milliard de dollars pour en prendre le contrôle, et c'est Jeff Bezos, le patron d'Amazon, qui a été le plus rapide. Créée en 2011, Twitch rassemble plus de 55 millions de joueurs par mois et revendique le titre de leader mondial du jeu vidéo en ligne. L'enjeu est majeur : le chiffre d'affaires de l'industrie du jeu vidéo représentait 66 milliards d'euros en 2013, et pourrait doubler en moins de 5 ans.

Mais, la tendance lourde, c'est la dématérialisation du jeu, à l'image de ce qui s'est produit avec les DVD. On n'achète plus de DVD de jeux, on télécharge, et le "contrôle" d'une communauté de joueurs est capital pour proposer des offres de téléchargements de jeux ciblées, en fonction de l'historique de consultation, ou des messages échangés sur les forums... Quand on sait qu'un joueur de jeu vidéos dépense en moyenne 40 euros par... mois, on comprend pourquoi Google et Amazon se sont battus pour contrôler Twitch.

D'ici à 2017, un tiers du chiffre d'affaires du jeu vidéo sur les consoles de dernière génération devrait être généré par les téléchargements directs.


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook