Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon : un chiffre d'affaires de 44 milliards d'euros, mais zéro impôt





Le 7 Mai 2021, par François Lapierre

Comment une entreprise peut-elle enregistrer un chiffre d'affaires de 44 milliards d'euros sans payer un seul euro d'impôts ? Amazon a trouvé la parade…


Chiffre d'affaires record

En ne payant aucun impôt sur les sociétés l'an dernier en Europe malgré un chiffre d'affaires de 44 milliards d'euros, Amazon va relancer le débat autour de la taxation des multinationales. Le géant américain du commerce en ligne fait partie des grands gagnants de la pandémie : quand tous les magasins étaient fermés, c'est vers Amazon que les consommateurs se sont tournés. L'entreprise a pris l'argent sans rien redonner en retour aux finances publiques des États européens !

Cette situation illustre une fois encore les capacités qu'ont les grands groupes à exploiter les ficelles de l'optimisation fiscale en Europe. Via sa filiale au Luxembourg, Amazon s'est arrangé pour afficher une perte de 1,2 milliard d'euros sur ses comptes, ce qui lui permet d'éviter l'impôt. Le groupe bénéficie même d'un crédit d'impôt de 56 millions d'euros à soustraire des futurs impôts.

Optimisation fiscale

En 2019, alors que le groupe d'e-commerce avait réalisé des ventes à hauteur de 14,5 milliards d'euros en Europe, il avait payé des impôts à hauteur de 337 millions. Dans son bilan comptable rendu public, Amazon ne précise pas la ventilation de son chiffre d'affaires en fonction des pays. On est loin de la transparence exigée à d'autres entreprises européennes.

Amazon se défend toutefois de toute malversation comptable, en assurant payer toutes les taxes requises, et rappelle que l'impôt sur les sociétés est basé sur les bénéfices et non pas sur les revenus. Le groupe met en avant ses investissements (78 milliards d'euros en Europe depuis 2010) et la création d'emplois qui génère des recettes fiscales et locales.



Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook