Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Amazon veut opposer les auteurs à Hachette





Le 9 Juillet 2014, par

Amazon et Hachette sont en guerre ouverte depuis quelques semaines. Le géant américain de la distribution en ligne tente de peser sur les négociations en cours avec l’éditeur français, et grâce à sa position dominante sur le marché, peut se permettre toutes les incartades afin d’obtenir tout ce qu’il souhaite.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Mais Hachette ne l’entend pas de cette oreille. En refusant de signer de nouvelles conditions de vente avec Amazon, l’éditeur est désormais dans le collimateur du distributeur, qui fait preuve d’une mauvaise volonté assez singulière en ne prenant plus les pré-commandes pour les livres Hachette et en allongeant le délai des livraisons des films. Des pratiques de brigands dénoncées comme telles par de nombreux auteurs, qu’Amazon cherche désormais à séduire.
 
Amazon leur propose ainsi de reverser 100% aux auteurs Hachette des ventes sur chacun des livres électroniques vendu; l’entreprise s’engage aussi à suspendre les retards de livraison, ainsi que de cesser sa pratique d’ajustement des prix (souvent au détriment des auteurs). De quoi séduire de prime abord les écrivains, qui se retrouvent au milieu du conflit commercial entre les deux entités. Au vu de sa puissance marketing, Amazon a clairement de quoi mettre de sérieux bâtons dans les roues à Hachette : retirer l’intermédiaire de l’équation est un mouvement plein de malice.
 
Mais il ne suffira sans doute pas. L’Authors Guild, l’association de défense américaine des écrivains a dénoncé la proposition, décrite comme une « solution à court terme qui incite les auteurs à prendre parti contre leur éditeur ». Les auteurs touchés par cette attaque en règle contre Hachette sont peu nombreux, mais au-delà se profile des pratiques commerciales bien peu en phase avec le métier de libraire dont Amazon fait profession.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : amazon, hachette

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement