Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Apple perd la couronne de marque la plus chère du monde





Le 2 Février 2017, par

Si l’année 2017 commence sur les chapeaux de roue pour Apple avec des résultats excellents pour son premier trimestre fiscal 2017 (terminé le 31 décembre 2016), le groupe de Cupertino va devoir rendre une couronne qu’il détenait depuis plusieurs années. Selon le classement Brand Finance 2017 des marques les plus valorisées du monde, Apple n’est plus numéro 1.


cc/pixabay
cc/pixabay
Cela faisait 5 ans que la marque Apple était la marque la plus valorisée du monde mais, en 2016, sa valeur a été réduite de plus d’un quart selon Brand Finance qui estime la baisse à 27 %. De fait, la marque Apple ne vaudrait plus « que » 107 milliards de dollars. Pas assez pour garder la première place face à son éternel rival de la Silicon Valley.

C’est en effet la marque Google, dont la valeur a, elle, augmenté de 24 % en un an, qui prend la couronne. Deuxième au classement 2015 avec une valeur de 88 milliards de dollars, elle dépasse la barre des 100 milliards et surpasse même Apple. Google est valorisée 109 milliards de dollars par Brand Finance ce qui en fait la marque la plus chère de l’année 2016. La sortie de l’iPhone 8 attendu pour la rentrée 2017 pourrait, toutefois, rendre à Apple sa place de leader dès 2018.

Si Google est donc la marque la plus chère du monde, elle n’est pas la plus puissante. De ce côté là c’est le géant des jouets en briques, Lego, qui reprend sa première place en 2016 avec un score de 92,7 sur 100. Elle détrône Disney et chapeaute un top 5 d’excellence : Lego, Google, Nike,  Ferrari et Visa sont, selon Brand Finance, les marques les plus puissantes de 2016.

A noter que si Lego est la marque la plus puissante, elle est loin d’être la plus valorisée : elle ne se classe que 196 ème au classement des 500 marques les plus chères du monde de Brand Finance.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook