Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Applications mobiles : un secteur à 63 milliards d'euros pour l'Europe





Le 13 Février 2014, par Olivier Sancerre

Les applications mobiles sont devenues de véritables réservoirs à emploi et à croissance. Au-delà de la frivolité de certaines « apps », le secteur rapporte énormément en Europe et dans le monde.


D'après une étude réalisée pour le compte de la Commission européenne, le secteur des apps mobiles sur le continent injectera 63 milliards d'euros dans l'économie européenne d'ici à 2018. Les logiciels pour smartphones et tablettes ne comptent jusqu'à présent que pour 17,5 milliards, ce qui est déjà un chiffre conséquent.
 
Actuellement, le secteur fait travailler 1,8 million de personnes, des emplois très qualifiés (un million de développeurs, le reste allant au support et au commercial) et plutôt bien rémunérés. En 2018, il en emploiera 4,8 millions. Neelie Kroes, Commissaire européenne en charge des Nouvelles technologies, n'a pas manqué de souligner dans le communiqué la position de l'Europe dans ce domaine : « Le secteur des applis est l'un des domaines de l'économie numérique où l'Europe est vraiment à la pointe ».
 
Mais tout n'est pas rose. Le vieux continent souffre toujours de ses problèmes de réseaux : la connectivité 4G est clairement à la traîne par-rapport à d'autres régions du monde, tandis que le morcellement des opérateurs dont les zones de distribution se limitent aux territoires nationaux freine l'innovation. La disparité des plateformes (iOS, Android, mais aussi Facebook) est également pointée du doigt.
 
La surchauffe du secteur font aussi émerger d'autres problèmes comme la pénurie de développeurs, le manque de formation, ou encore la consolidation des éditeurs européens d'applications - ces derniers ne sont pas aussi puissants et bien dotés que leurs homologues américains qui eux, n'hésitent pas à attirer les talents avec de gros salaires à la clé. Autre hic, la présence des femmes : elles ne sont que 9% dans un secteur largement masculin.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook