Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Après l’attentat, des mesures pour soutenir l’économie niçoise





Le 25 Juillet 2016, par

Après l’attentat à Nice, les pouvoirs publics vont mettre en place une série de mesures pour épauler l’économie locale. À l’occasion d’une visite dans la ville, Emmanuel Macron le ministre de l’Économie a levé le voile sur ces dispositifs.


Le premier d’entre eux est le report des remboursements de prêts. Le maître d’œuvre de cette mesure est BpiFrance, la banque publique d’investissement. Pour en profiter, il faudra se signaler auprès de l’organisme via un numéro unique. De même, il sera possible de reporter, de lisser, voire tout simplement d’annuler certaines échéances fiscales et sociales.

Emmanuel Macron a par ailleurs rappelé qu’une cellule de « continuité économique » avait été mise en place dès mercredi dernier. Les professionnels et les commerçants touchés par les événements à Nice peuvent contacter cette cellule afin d’en savoir plus sur l’accompagnement proposé par les pouvoirs publics.

Autre mesure qui ne sera pas quantifiable immédiatement : comme pour Paris en novembre dernier, le réseau diplomatique français présent partout dans le monde va véhiculer l’image de Nice et de la Côte d’Azur auprès des populations. Atout France va se charger de cette campagne de promotion en lien avec les acteurs locaux.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : attentat

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook