Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Après la crise sanitaire, explosion du nombre de mariages





Le 6 Juillet 2022, par Olivier Sancerre

La crise sanitaire a reporté à plus tard un nombre considérable de mariages. Mais maintenant que la situation pandémique s'est atténuée, les organisateurs sont débordés. 2023 marquera un record en la matière.


300.000 mariages en 2023

Avec 154.600 mariages organisés en 2020, le secteur a connu un plus bas historique. Les confinements et la situation sanitaire n'ont évidemment rien arrangé. Le secteur observe un effet de rattrapage très fort, maintenant que la pandémie s'essouffle. Stéphane Seban, organisateur du Salon du mariage, explique à Franceinfo qu'en 2022, l'industrie devrait connaitre autour de 250.000 mariages, un niveau équivalent à celui d'il y a dix ans.

Mais c'est en 2023 que le secteur devrait connaitre des chiffres historiques : 300.000 mariages sont en effet prévus ! Les couples qui n'ont pas pu se marier en 2020 et en 2021 ont dû reporter encore plus loin car ils n'ont pas pu réserver pour cette année. Trouver une salle et des prestataires est un parcours du combattant, et à cela s'ajoute la hausse générale des prix pour les locations et les produits alimentaires.

Mariages atypiques

Par ailleurs, certains professionnels n'hésitent pas à profiter de la situation en augmentant aussi leurs tarifs en raison de la demande inhabituelle. Pour faire face, les futurs mariés font preuve d'imagination. De nombreux mariages sont organisés de façon atypique : ils sont organisés en semaine ou sur plusieurs jours. Tout est bon pour éviter de payer trop cher, ce d'autant que le pouvoir d'achat est aussi contraint pour les couples.

Le secteur s'attend à retrouver un rythme normal à partir de 2024, avec des niveaux de mariages plus conformes à des années habituelles. Toutefois, la crise sanitaire plane toujours et des mariages qui auraient dû s'organiser en 2022 pourraient encore être repoussés en raison de la situation : la vague de contaminations qui semble frapper de nouveau mettrait à mal certaines volontés de se marier.



Tags : mariages

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook