Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Après les attentats, l'hôtellerie parisienne dans un « trou d'air »





Le 2 Décembre 2015, par Olivier Sancerre

Comme on pouvait le redouter, les attentats parisiens vont avoir un impact sur le tourisme. Plusieurs secteurs sont touchés de plein fouet, dont l'hôtellerie. Pour le groupe AccorHotels, ce trou d'air que traverse la capitale française pourrait durer de deux à quatre mois.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Au micro de BFM Business, le patron de l'entreprise Sébastien Bazin a pris les exemples des attentats de Londres et de Madrid pour estimer la durée des difficultés économies qui attendent Paris. « On apprend, par ce qui s’est passé à Londres, à Madrid, que ça prend du temps, deux mois, trois mois, quatre mois. C’est un trou d’air, ça va se résorber, à condition que la sécurité soit bien assurée par les pouvoirs publics. Mais trois, quatre mois probablement ».

Le secteur de l'hôtellerie parisienne bénéficie actuellement d'un répit grâce à la COP21 qui se déroule actuellement jusqu'au 11 décembre. Ensuite, « on va voir ce qui va se passer sur la deuxième quinzaine de décembre. Les réservations de dernière minute sont peu nombreuses par rapport à l’année dernière ».

Ce que voudrait Bazin dans l'immédiat, c'est de voir les messages de prévention concernant Paris disparaître des sites des ambassades. « Il faut que ces messages s’en aillent », estime-t-il. En revanche, il n'est pas question pour lui d'évoquer des promotions alors que les volumes sont si bas.



Tags : attentat

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »













Rss
Twitter
Facebook