Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

ArianeGroup supprime 588 postes en France et en Allemagne





Le 11 Octobre 2021, par François Lapierre

ArianeGroup subit une concurrence de plus en plus rude de SpaceX, qui casse les prix avec ses fusées réutilisables. Pour gagner en compétitivité, le groupe a annoncé la suppression de 588 postes.


Fusées : rude concurrence américaine

SpaceX, avec ses fusées réutilisables, a fracassé le marché des lanceurs spatiaux de satellites. Cette concurrence de plus en plus vive force ArianeGroup à tailler dans les effectifs. La semaine dernière, l'entreprise française a annoncé un plan de départs volontaires d'un maximum de 600 emplois, répartis entre la France et l'Allemagne d'ici la fin de l'année prochaine. À l'occasion d'un comité social et économique, le groupe a précisé ses intentions.

Ainsi, ce sont 588 postes qui seront supprimés des deux côtés de la frontière, dont 530 dans l'Hexagone. Des suppressions d'emplois qui ont été décidées en fonction des effectifs actuels dans les deux pays. Les syndicats rapportent que quinze sites seront touchées par ce plan de départs, dont onze en France. Pour certains d'entre eux, les suppressions de postes seront plus importantes, la direction de l'entreprise souhaitant faire davantage appel à la sous-traitance. L'objectif, c'est de réduire les coûts.

Arianegroup : quels gains en compétitivité ?

ArianeGroup, qui n'a pas détaillé précisément les gains attendus en compétitivité, emploie actuellement 7.600 salariés. Son chiffre d'affaires a atteint 2,5 milliards d'euros l'an dernier. Dans l'Hexagone, ce plan de départs volontaires va s'incarner dans une procédure de rupture conventionnelle collective (RCC). Celle-ci ne portera pas strictement sur 530 postes en raison des départs naturels comme les retraites.

Les premières négociations autour de la RCC débuteront cette semaine entre les partenaires sociaux et la direction, et elles se poursuivront jusqu'à la fin du mois. C'est lors du prochain comité social et économique, prévu pour le 28 octobre, que le projet sera clarifié. On devrait dès lors connaître dans le détail les intentions de l'entreprise pour chaque site.



Tags : Ariane

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook