Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Assurance-chômage : l’Elysée repousse les négociations





Le 13 Octobre 2014, par

Une reculade de plus ! L’Elysée a annoncé lundi 13 octobre que les négociations sur la réforme de l’assurance-chômage n’auraient pas lieu immédiatement, mais « le moment voulu ».


@Shutter
@Shutter

Il fallait bien désamorcer une polémique (de plus) naissante.

 

L’exécutif vient d’effectuer un nouveau bond en arrière. Lundi 13 octobre, l’Elysée a annoncé que les négociations autour de la réforme de l’assurance-chômage, réforme destinée à endiguer le déficit croissant de cette branche, n’auraient pas lieu immédiatement, mais « le moment voulu ». Une manière de mettre fin, ou de reporter, c’est selon, une polémique née ces derniers jours de la bouche d’Emmanuel Macron.

 

Le ministre de l’Economie avait en effet déclaré que le gouvernement avait six mois pour réformer l’assurance-chômage. A ce sujet, il ne doit « pas y avoir de tabou ni de posture » avait-il précisé au JDD. Ajoutant que « l’assurance-chômage est en déficit de 4 milliards d’euros; quel responsable politique peut s’en satisfaire ? »

 

Pour éviter de voir monter au créneau les partenaires sociaux, et les associations de chômeurs, l’Elysée s’est ainsi fendu d’un communiqué lundi, précisant que « s’agissant de l’assurance-chômage, il y a bien un problème de déficit, mais la négociation sur le sujet viendra le moment venu, pas immédiatement ». 

 

Reste que le sujet semble diviser l’exécutif. Ces derniers propos de l’Elysée montrent que c’est bien François Hollande qui veut être maître du calendrier politique, et qu’il ne compte pas laisser de marge de manoeuvre à ses ministres. Jeudi dernier, le chef de l’Etat avait déclaré qu’il y avait « suffisamment de sujets pour que nous soyons bien occupés et que nous montrions que nous faisons des réformes utiles à l’emploi ». Une manière de tacler Manuel Valls qui aurait affirmé que le montant et la durée de l’indemnisation-chômage devait être revue.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook