Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Au Salon du Bourget, Boeing et Airbus font assaut de commandes





Le 19 Juin 2017, par

Le salon du Bourget est traditionnellement le moment de l'année durant lequel les deux principaux avionneurs mondiaux font assaut de chiffres de commandes plus mirobolants les uns que les autres. L'édition 2017 qui a ouvert ses portes ce lundi 19 juin n'y échappe pas.


D'ici les vingt prochaines années, les besoins en avions de toutes tailles vont se multiplier, selon les projections des deux constructeurs. Airbus prévoit ainsi 35 000 avions — le double de la flotte mondiale actuelle —, Boeing encore plus avec une demande de 41 000 avions. Autant dire que ces deux-là ne risquent pas de connaître le chômage technique.

 

Mais gare : tout n'est pas forcément rose au pays des avionneurs. John Leahy, le directeur commercial d'Airbus, a ainsi prévenu en ouverture du salon que les commandes risquent de se signer au ralenti cette année, comme dans l'ensemble de l'industrie. Malgré tout, le groupe aérien a tout de même annoncé deux grosses commandes : 100 À320neo (10 milliards de dollars) et 12 A321neo (1,5 milliard).

 

Boeing n'est évidemment pas en reste. Le constructeur américain a dévoilé son jeu : 10 avions 737 MAX 10 (1,25 milliard), plus 60 avions 737 MAX 8 et 10 et des 787-9 Dreamliner pour 7,4 milliards, et encore 30 modèles 787-9 Dreamliner (8,1 milliards). Boeing a profité de l'ouverture du salon pour présenter son concurrent de l'A321neo, le 737 MAX 10 qui intéresse déjà des compagnies aériennes.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Airbus, Boeing

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook