Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Au nouvel an, les SMS n’ont plus la cote





Le 2 Janvier 2017, par

Les SMS sont de moins en moins utilisés pour se souhaiter la bonne année. Les utilisateurs de smartphones ont préféré s’envoyer des MMS ou des messages via les applications mobiles de type Skype ou Messenger.


D’après les décomptes des opérateurs, l’envoi de SMS dans la nuit du 31 décembre a une fois de plus baissé, pour la deuxième année consécutive. Chez Orange, on a compté 94,9 millions de SMS entre samedi et dimanche, ce qui représente une baisse de 6% par rapport à l’an dernier. Chez Bouygues Telecom, les SMS accusent un recul plus significatif encore de 9,7% (45 millions de messages). Le repli est de 4% chez Free Mobile ; SFR n’a pas précisé ses chiffres.

Même si les SMS sont ne cessent de se réduire, les Français n’en continuent pas moins de se souhaiter bonne année… mais d’une autre manière. Ils ont ainsi envoyé des MMS, ces messages accompagnés de photos et de vidéos : ces SMS aux stéroïdes ont connu une hausse de 8,6% chez Orange, 13,5% de plus chez Bouygues Telecom…

Les volumes des MMS restent toutefois assez faibles par rapport aux SMS : 7,1 millions pour l’opérateur historique, 3,4 millions chez Bouygues… Les messageries instantanées ont aussi pris le relais des SMS. Chez Bouygues par exemple, « la majorité des messages ont été envoyés depuis la 4G sur la journée du 31/12, avec 60% du volume », indique-t-on. Une tendance qui n’est pas prête de s’arrêter.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : téléphonie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"









Rss
Twitter
Facebook