Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Auchan reste en Russie malgré les appels à partir





Le 29 Mars 2022, par François Lapierre

Combien de temps le groupe Auchan peut-il rester en Russie ? L'enseigne de grande distribution y exploite un réseau de magasins qui demeurent ouverts, malgré les demandes pressantes de l'Ukraine. La direction défend son choix.


30.000 employés russes

La pression monte sur Auchan. La semaine dernière, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé à l'enseigne de partir de Russie, alors qu'il intervenait devant l'Assemblée nationale. Une exigence répétée par Dmytro Kuleba, le chef de la diplomatie ukrainienne, qui a appelé au boycott du distributeur. Auchan exploite en Russie un réseau de 232 points de vente employant 30.000 personnes. Une activité qui représente 10% de ses ventes mondiales, et que l'entreprise ne veut pas lâcher. 

Yves Claude, le patron d'Auchan Retail International et d'Auchan France, a défendu les choix du groupe en Russie. Dans une interview au Journal du Dimanche, il explique que « partir serait imaginable sur le plan économique mais pas du point de vue humain ». Il ne veut pas priver les salariés russes d'Auchan, dont 40% sont actionnaires, de leur emploi. Le distributeur a un positionnement de discounter, « et nous pensons contribuer en période de forte inflation à protéger le pouvoir d'achat des habitants ».

Pouvoir d'achat en berne

Les sanctions occidentales ont propulsé l'inflation en Russie, tandis que le rouble a chuté, faisant fortement baisser le pouvoir d'achat. « Il est facile de nous critiquer, mais nous on est là, on fait face et on agit pour la population civile », défend Yves Claude. Par ailleurs, un retrait de l'entreprise profiterait aux capitaux russes, soutient-il.

De fait, la décision de partir de Russie serait même « contre-productive », non seulement pour les salariés et les clients, mais aussi pour la structure du groupe. Le PDG l'assure : « Je me pose des questions tous les jours, car la décision n'est pas simple à prendre, mais je suis convaincu que c'est la bonne ».



Tags : Auchan

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook