Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Australie : un don géant de 400 millions de dollars





Le 22 Mai 2017, par

C’est du jamais vu en Australie : un magnat des mines a fait don de 400 millions de dollars australiens, soit environ 265 millions d’euros, dans diverses causes. De l’argent qui servira à combattre l’esclavage moderne et à financer la recherche scientifique.


À 55 ans, Andrew Forrest, fondateur et président du groupe minier Fortescue Metals (spécialisé dans le minerai de fer) a décidé de partager une partie de sa fortune pour diverses causes qui lui tiennent à cœur durant une cérémonie organisée à Canberra. C’est notamment le cas pour la lutte contre le cancer, pour laquelle l’homme d’affaires donne 75 millions de dollars. La lutte contre les formes modernes de l’esclavage est également une cause qui tient à cœur du magnat.

En 2012, le chef d’entreprise créait la fondation « Walk Free » précisément pour lutter contre l’esclavage. Il poursuit donc sur sa lancée avec l’aide de sa femme, Nicola, dans un don qualifié de « geste d’amour ». L’éducation va également profiter de ce qui a été salué par le Premier ministre du pays, Malcom Turnbull, comme du plus important don philanthropique unique qu’ait jamais connu l’Australie.

Selon le dirigeant, ces sommes vont contribuer à changer la vie de « milliers de personnes », en Australie mais aussi partout dans le monde. Ce don de 400 millions suit celui légué par James Packer, mogul australien des casinos. Il avait fait don de 200 millions de dollars australiens en 2014, au bénéfice d’une fondation.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : australie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook