Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Autolib’ : Renault devrait remplacer Bolloré





Le 2 Juillet 2018, par

C’est Renault qui devrait prendre la place du groupe Bolloré pour le service Autolib’ en Ile-de-France, selon une indiscrétion d’Europe 1. Une annonce pourrait intervenir dès cette semaine.


La mairie de Paris n’attendra pas la toute fin du service d’autopartage pour en lancer son remplacement. Une annonce conjointe entre la mairie et Renault pourrait être faite dès cette semaine ; le constructeur automobile aurait même une offre « déjà prête » dans ses cartons. Celle-ci sera composée d’une flotte de véhicules 100% électriques, mais pour le moment les détails de ce nouveau partenariat reste encore largement méconnu. Cette annonce sera quoi qu’il en soit un soulagement pour les utilisateurs d’Autolib’. Le service prendra fin le 31 juillet et jusqu’à présent, son remplacement n’avait pas été évoqué.

La mairie de Paris avait rencontré plusieurs start-ups et partenaires potentiels pour relancer un service d’autopartage en Ile-de-France. Renault faisait partie de ces possibilités bien sûr, mais l’américain Zipcar était aussi sur les rangs, qui annonçait une croissance « à trois chiffres » pour ce type de service. Idem chez Communauto dont la progression auprès des utilisateurs est particulièrement forte. Bref, il n’y a aucune raison pour que des voitures en autopartage ne puissent pas rouler en région parisienne.

Le groupe Bolloré avait annoncé qu’Autolib’ allait générer des pertes de plus de 293 millions d’euros. L’entreprise avait pourtant promis que le service allait créer des bénéfices à hauteur de 56 millions chaque année, mais c’était sans compter l’image dégradée des voitures électriques, de la montée en puissance des VTC et des systèmes de partage de vélos. Autolib’ va poursuivre l’activité jusqu’au 31 juillet, tout en fermant des stations petit à petit.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : autolib

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook