Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Automatisation : les robots en feront plus que les humains en 2025





Le 17 Septembre 2018, par

Les robots remplaceront-ils un jour les hommes au travail ? Cette question ne ressort pas de la science-fiction, puisque 29% des tâches auparavant accomplies par des humains sont actuellement effectués par des machines.


Demain, c'est à dire en 2025, les machines réaliseront la majorité des tâches courantes, selon une étude du Forum économique mondial. Voilà qui n'est guère réjouissant pour l'avenir du marché du travail… mais il faut se garder de trop de pessimisme. Le rapport explique en effet que si 75 millions d'emplois vont passer entre les mains de robots, 133 millions d'emplois seront créés d'ici 2022 : cela représente un solde net positif de 58 millions de postes.

Le Forum économique mondial calcule aussi que plus de la moitié (54%) des employés dans les grandes entreprises devront se reconvertir, dans l'anticipation du déplacement de certains métiers vers les machines. La moitié des entreprises interrogées ont l'intention de reconvertir ceux qui occupent des postes importants ; un tiers seulement des travailleurs à risque bénéficieront d'une reconversion. L'automatisation risque de provoquer de la casse sociale.

Ce thème de l'automatisation et des machines va occuper le devant de scène économique dans les années à venir. Il était déjà au cœur de la campagne présidentielle de Benoît Hamon, le candidat du Parti socialiste, qui proposait la mise en place d'une « taxe robots ». Une idée pas si farfelue ! Bill Gates et quelques grands entrepreneurs et philanthropes réfléchissent ainsi à ce sujet.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook