Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Automobile : le marché français chute de nouveau





Le 3 Novembre 2014, par

L’accalmie de septembre aura été de courte durée, et l’effet « Mondial de l’automobile », plus que décevant. D’après les données publiées lundi 3 novembre par le CCFA, les ventes de voitures ont chuté au moins d’octobre.


@Shutter
@Shutter

La rechute. D’après les chiffres publiés ce lundi 3 novembre par le Comité des constructeurs français d’automobile, le marché automobile français aurait chuté, de nouveau, de 3,8 % pour le mois d’octobre dernier. 

 

L’accalmie de la rentrée, avec ses bons résultats, aura été de courte durée. Et l’effet escompté du « Mondial de l’automobile », quasiment néant sur les ventes de voitures neuves le mois dernier. A noter toutefois que les groupes automobiles français limitent la casse. PSA Peugeot-Citroën ne chute que de 2,2 %. Et Renault voit ses ventes baisser de 0,4 % seulement.

 

Dans le détail, ce sont 160 162 voitures qui ont été immatriculées sur le mois d’octobre 2014. Un chiffre légèrement inférieur aux 166 495 véhicules vendus en octobre 2013, à nombre égal de jours ouvrés. Il s’agit du premier repli depuis la croissance de 6,3 % en septembre dernier. A noter toutefois que sur les dix premiers mois de l’année 2014, le marché reste en hausse, de 1,4 % par rapport à 2013. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook