Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Automobile : les immatriculations neuves poursuivent leur progression en mars





Le 3 Avril 2023, par François Lapierre

L'embellie se poursuit sur le marché automobile français. Pour le huitième mois consécutif, les immatriculations neuves ont augmenté, une tendance positive après des temps très difficiles.


Huitième mois de croissance

Au mois de mars, les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 24,2% par rapport à l'an dernier, selon le bilan mensuel de la Plateforme Automobile (PFA). Il s'est immatriculé le mois dernier un total de 182.712 voitures pour particuliers. En comptant les utilitaires, la hausse tombe à 20,4%, avec un total de 218.084 véhicules. Les constructeurs français ont tiré leur épingle du jeu au mois de mars, tiré par les excellents résultats de Peugeot dont le nombre d'immatriculations neuves a augmenté de 35% d'une année sur l'autre.

La marque Renault a également performé avec une croissance de 30,2%. Opel, qui fait partie du groupe Stellantis, affiche une croissance très solide de 28,7%. Fiat se positionne sous la moyenne avec tout de même une progression de 20,6%, tout comme Dacia (+19,4%) et Citroën (+18,8%). Le marché français a enregistré son huitième mois de hausse consécutive, une bonne nouvelle après des années de vaches maigres pour les constructeurs automobiles.

Les constructeurs français champions des immatriculations neuves

La PFA fournit également les chiffres au premier trimestre. La progression des immatriculations neuves s'établit à 15,2% par rapport à l'année précédente, ce qui représente un total de 420.887 véhicules immatriculés durant les trois premiers mois de 2023. Le compteur passe à 509.259 avec les utilitaires (+11,7%). Dacia est le champion du trimestre avec une hausse de 32,8%, suivi par Opel (+21,1%) et Renault (+19,1%).

Les immatriculations de véhicules diesel continuent de reculer : elles ont représenté 11,2% des ventes au premier trimestre, c'est 5,3 points de moins par rapport à la même période de 2022. En revanche, les véhicules électriques pèsent plus lourd : 15,4% des ventes au premier trimestre (+3,5 points). 30,9% des immatriculations sont représentées par les hybrides, y compris les hybrides rechargeables, contre 28,8% il y a un an. Enfin, le volume des modèles à essence est resté stable avec 38,5% des ventes.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook