Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Automobile : un bonus écologique bientôt étendu aux voitures propres





Le 21 Novembre 2014, par

Il n’y a pas que le CO2 qui pollue. Les particules fines, les oxydes d’azotes sont aussi responsables de la pollution automobile. Le texte visant l’élargissement de ce bonus malus n’a pas été adopté au Parlement, mais pourrait bien passer par voie règlementaire.


@Shutter
@Shutter

Le Sénat a rejeté mercredi 19 novembre dernier la proposition de loi visant à élargir le périmètre du bonus malus aux véhicules émettant d'autres gaz que le simple CO2. Il faut dire que ces voitures, qui peuvent rejeter soit des particules fines, soit des oxydes d’azotes, sont également polluantes. 

 

Des parlementaires ont donc eu l’idée d’élargir le système de bonus-malus à ces voitures,  via un amendement, de manière à ce que tout le monde parte sur un pied d’égalité. Cependant, alors que le texte a été rejeté au Sénat, la ministre de l’Ecologie, qui était alors contre cette mesure, envisage de la faire passer par voie règlementaire, avec quelques modifications.

 

En effet Ségolène Royal souhaite que cette révision du bonus malus permettre d’étendre le bonus écologique uniquement aux voitures propres, c’est-à-dire à celles consommant moins de 2 litres aux cent kilomètres, selon certains élus écologistes. Reste à définir ce qu’est un véhicule propre sur le plan juridique, chose qui n’est pas encore faite. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook