Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Avec Ma Cagnotte, PayPal sur les platebandes de Leetchi





Le 12 Novembre 2017, par

Le principe des cagnottes en ligne intéresse les acteurs du marché. En France, les amis ou les collègues qui veulent mettre en place une cagnotte pour payer un pot de départ ou un cadeau à un membre de la famille avaient déjà le choix : PayPal entend bien devenir celui par défaut.


Avec le service Ma Cagnotte, PayPal marche sur les platebandes de Leetchi ou de LePotCommun, deux sites français (le premier est une filiale du Crédit Mutuel Arkéa, le second de Natixis) populaires. La force du géant américain du paiement en ligne, c'est qu'il est encore plus utilisé que ses concurrents : il est donc plus facile de demander à ses proches de mettre de l'argent dans cette cagnotte car il y a des chances pour que les personnes soient déjà utilisatrices de PayPal.

Le service permet donc de créer et d'alimenter une cagnotte en ligne très simplement. PayPal ne prélève aucune commission sur les transactions réalisées depuis Ma Cagnotte, dans l'espace économique européen du moins. Cela tranche avec les frais de la concurrence, qui s'établissent entre 2,9% et 4% en fonction du montant récolté. Cet argument de la gratuité va sans doute attirer bon nombre d'adeptes de ce type de service. À ce titre, il va être intéressant de suivre l'évolution des services concurrents. Ils ne pourront sans doute rester sans rien faire.

Ma Cagnotte a été lancé en France, ainsi que dans quinze autres pays : outre les États-Unis et le Canada, la Belgique, le Royaume-Uni et l'Allemagne sont de la partie. PayPal n'en est pas à son coup d'essai : le service propose depuis un peu plus d'un an un service de paiement entre personnes. Un demi-million de clients ont rejoint les rangs de l'application depuis, portant le total à 7,5 millions d'utilisateurs en France.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : PayPal

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook