Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Aviation : le patron de l’IATA prévient que les prix des billets vont augmenter





Le 11 Juillet 2022, par Paolo Garoscio

Elle paraît désormais de plus en plus inévitable, et elle risque de compliquer la relance du secteur aérien qui se remet à peine de deux ans de pandémie : la hausse des prix des billets d’avion. Déjà commencée chez certaines compagnies et pour certaines destinations, elle devrait se poursuivre à mesure que le prix des carburants augmente et reste élevé.


Le carburant est cher, les prix des billets d’avion augmentent

pixabay/TobiasRehbein
pixabay/TobiasRehbein
Invité de l’émission Sunday Morning sur la BBC, le 10 juillet 2022, Willie Walsh ne laisse pas place au doute : les billets d’avion vont voir leurs prix augmenter. « Les vols sont en train de devenir plus chers à cause du prix élevé du pétrole », a déclaré le Directeur général de l’IATA, l’Association du Transport Aérien International.

L’augmentation du prix est nette : selon l’IATA, le coût du kérosène, utilisé dans les avions, est 82% supérieur en ce début de juillet 2022 qu’à la même période de 2021. La relance du secteur, avec la réouverture des frontières, fait augmenter la demande… mais l’offre ne suit pas. Les tensions géopolitiques entre l’Occident et la Russie, ainsi que la production de brut qui reste toujours inférieure à 2019 chez les pays membres de l’OPEP, conduisent à la hausse des prix.

Le client final va devoir payer plus

Selon M. Walsh, la situation ne laisse aucune option aux compagnies aériennes : « le pétrole est l’élément le plus cher du coût de base d’une compagnie aérienne », a expliqué celui qui a été à la tête de la compagnie British Airways puis de IAG, issue de la fusion entre British Airways et l’espagnole Iberia.

« Il est inévitable que les prix élevés du pétrole seront répercutés sur les clients par le biais de billets aux prix plus élevés. » Et la tendance se généralisera à mesure que les contrats signés avec les fournisseurs avant la crise énergétique arriveront à terme : certaines compagnies disposent en effet de prix négociés à l’avance ; mais ce n’est pas le cas de toutes et ce n’est pas pérenne.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook