Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

BNP Paribas : une amende qui pèse sur les comptes du pays





Le 12 Août 2014, par

L'amende infligée par la justice américaine contre BNP Paribas a des répercussions sur les comptes de la banque évidemment, mais aussi sur la balance des transactions courantes de la France.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
La Banque de France a ainsi établi que le déficit de la balance des transactions courantes du pays s'établissait à 7,4 milliards d'euros en juin, et 3,1 milliards hors opération exceptionnelle (c'était 3,3 milliards en mai). Quant au déficit des revenus secondaires, il accuse 8,1 milliards d'euros de pertes, après 3,8 milliards dans le rouge au mois de mai. L'institution bancaire estime que sans l'amende américaine de la BNP, le déficit aurait été stable. Preuve de l'impact conséquent des quelques 8,9 milliards de dollars (6,6 milliards d'euros) que la banque a dû reverser aux États-Unis après avoir enfreint l'embargo sur trois pays interdits de transactions en dollars.
 
BNP Paribas a joué le bon élève à qui on venait de taper sur les doigts, et devrait procéder au débarquement de son président. Mais au delà des hommes, les chiffres parlent et il est impossible de cacher le fait que l'amende pèse lourdement sur ses comptes. Ainsi, l'établissement bancaire a enregistré une perte nette de 4,3 milliards d'euros au second trimestre, conséquence directe de son affaire américaine. Les charges exceptionnelles se sont montées à 5,95 milliards sur ce même trimestre, dont la plus grande partie (soit 5,75 milliards) ont été affectés aux pénalités; 200 millions sont consacrés à régler les pots cassés en interne.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook