Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Baisse d’impôts : de 180 à 350 euros par an et par ménage





Le 30 Avril 2019, par La rédaction

La baisse des impôts promise par Emmanuel Macron doit maintenant être mise en musique par le gouvernement. Au lendemain du séminaire gouvernemental sur le sujet, Bruno Le Maire a donné quelques précisions.


La baisse des impôts, chiffrée à 5 milliards d’euros pour les finances publiques, devrait profiter à 15 millions de foyers fiscaux. Sur France 2, le ministre de l’Économie a expliqué que ceux qui sont dans la tranche à 14%, c’est à dire 12 millions de foyers fiscaux, puissent bénéficier d’une « baisse moyenne d’impôt sur le revenu de l’ordre de 350 euros ». Mais ça n’est pas tout. Les contribuables situés dans la tranche des 30% doivent pouvoir eux aussi profiter de la baisse annoncée, « pour un gain moyen de 180 euros ».

La baisse à proprement parler interviendra à partir du 1er janvier 2020 ; mais c’est dès le mois de juin que l’hôte de Bercy fera connaître les détails et les derniers arbitrages de cette mesure. L’impôt sur le revenu a généré des recettes de 77 milliards d’euros en 2017. Pour financer la baisse prévue l’année prochaine, le gouvernement veut supprimer des niches fiscales. « Certaines niches ne sont pas efficaces et ne créent pas d’emplois », estime Bruno Le Maire, mais ce n’est pas le cas de toutes. 

Les quelque 16,6 millions de foyers fiscaux concernés par l’impôt sur le revenu sont imposés en fonction de leurs revenus dans cinq tranches progressives ; la plus importante est fixée à 45% pour ceux qui gagnent plus de 153 783 euros par an. Les quatre autres tranches sont 0% (jusqu’à 9 964 €), 14% (jusqu’à 27 519 €), 30% (jusqu’à 73 779 €) et 41% (jusqu’à 156 244 €). Le gouvernement vise donc les deux tranches les plus importantes, les 14% et 30%, avec un effort spécifique pour la première. 



Tags : impôts

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook