Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Baisse du niveau de vie en France sur les dix premiers mois de 2018





Le 13 Mars 2019, par

En France, le niveau de vie des ménages a légèrement reculé sur les dix premiers mois de l’année 2018, selon les calculs de l’Insee.


L’institut des statistiques a estimé que le niveau de vie des ménages avait reculé, en moyenne, de 0,4% entre les mois de janvier et d’octobre 2018. Le pourcentage est plus important pour les retraités, pour qui le niveau de vie a reculé de 2% sur la même période. En revanche, les ménages en emploi ont bénéficié d’une légère hausse de leur niveau de vie, soit +0,2%. Mais globalement, les résultats ne sont guère favorables, et cela s’explique en partie par la hausse des cours du pétrole ayant entraîné une progression de la TICPE, la taxe sur les produits pétroliers.

La hausse des prix du pétrole a représenté une perte de 8 euros, à laquelle s’ajoute une perte de 4 euros supplémentaires en raison de la TICPE. La contribution sociale généralisée (CSG) a augmenté de 1,7 point en janvier dernier, mais cette augmentation a été compensée en deux fois via une baisse des cotisations sociales intervenue en janvier et en octobre. En bout de course, la bascule entre la CSG et les cotisations sociales ont permis un gain de 5 euros.

Si rien de tout cela n’était arrivé, le gain net pour les ménages aurait été en moyenne de 7 euros pour le mois d’octobre 2018. Mais évidemment, tout le monde n’a pas subi ces variations de la même manière. C’est le cas des retraités qui ont essuyé la hausse de la CSG sans compensation ; ils ont enregistré une perte de 39 euros (dont 12 euros dû au pétrole et 27 euros pour la CSG). Les ménages retraités ruraux qui ont besoin d’une voiture pour se déplacer ont été bien plus impactés encore.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook