Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Baisse du nombre d'immatriculations neuves en octobre





Le 2 Novembre 2018, par

Coup de frein sur les immatriculations de véhicules neufs. Le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) a publié les résultats pour le mois d'octobre, et ils ne sont guère encourageants.


Au mois d'octobre, les immatriculations de voitures neuves se sont contractées de 1,52% par rapport au même mois de l'an dernier. D'après les chiffres du CCFA, ce sont 173 802 véhicules particuliers neufs qui ont été immatriculés le mois dernier, qui de plus comptait un jour ouvré supplémentaire (23 jours) qu'en octobre 2017. Cette baisse confirme la tendance observée en septembre, durant lequel le marché avait lourdement trébuché Ave un recul de 12,8%. Le CCFA s'attend à 2,2 millions d'unités vendues cette année, soit un niveau équivalent à celui d'avant la crise de 2008.

Ces corrections s'inscrivent dans un contexte singulier pour le marché automobile français et européen. En effet, depuis le 1er septembre les véhicules neufs doivent se soumettre à la nouvelle procédure WLTP, des tests plus précis visant à mesurer les émissions polluantes. Un ensemble de mesures pour lesquelles les constructeurs étaient plus ou moins prêts : cet été, les immatriculations ont bondi en raison des rabais consentis pour écouler les stocks avant la mise en place de cette procédure.

Les constructeurs français s'en tirent cependant avec les honneurs, à commencer par le groupe PSA qui enregistre une croissance de ses immatriculations de 9,22%. En revanche, Renault accuse une baisse de 3,44% de ses ventes en octobre. Pour les groupes étrangers, la marche est rude également, notamment pour Volkswagen dont les ventes ont chuté de 23,5%. Le constructeur allemand est toujours en attente d'homologation pour certains véhicules…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook