Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Barack Obama, un canard boîteux à la tête d'un pays républicain





Le 5 Novembre 2014, par

Barack Obama est désormais un lame duck, un canard boîteux. Comme bien d'autres présidents américains, Obama va finir les deux dernières années de son second et ultime mandat sans réels pouvoirs : ses adversaires républicains sont en effet les maîtres des deux Chambres du pays.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Le parti républicain dispose de 51 sièges sur les 100 que compte le Sénat. La Chambre des représentants était déjà entre ses mains. De fait, Barack Obama a perdu dans la nuit de mardi à mercredi tous les relais législatifs dont il disposait encore au Congrès.

Plusieurs États importants sont tombés durant ces élections de mi-mandat, comme la Virginie-Occidentale, le Montana ou encore la Caroline du Nord. Le suspens demeure en Lousiane, un second tour devant départager le candidat démocrate du républicain.

C'est le sénateur Mitch McConnell qui devient le leader du Sénat et qui sera à la tête des troupes républicaines; il assure vouloir travailler avec les démocrates, mais dans les faits le pays risque encore le blocage, comme il le connait depuis 2010 et les mid-terms qui avaient propulsé les républicains en majorité à la Chambre des représentants.

Quant à Barack Obama, il devra composer avec une majorité législative désormais hostile dans les deux Chambres. Le président US peut toujours en passer par des décrets, mais ils ne valent pas lettres de loi. Quant aux nominations à des postes importants, elles pourront être bloquées… jusqu'à la prochaine présidentielle, dans deux ans.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : barack obama

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook