Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bâtiment : les permis de construire en recul





Le 29 Décembre 2019, par La rédaction

La perspective des élections municipales restreint les autorisations de construire. La situation s'est en effet détériorée entre les mois de septembre et de novembre.


Des autorisations de mises en chantier qui reculent

Le nombre de permis a reculé de 2,2% entre septembre et novembre, selon les derniers chiffres du ministère de la Cohésion des territoires. Cela représente 118 100 permis accordés. Les mises en chantier, au nombre de 112 500, sont elles aussi en baisse de 3,4%. Le logement collectif en pâtit davantage que la construction de maisons, qui progresse sensiblement. Ces chiffres confirment une tendance de ces derniers mois : de décembre 2018 à novembre 2019, le ministère a ainsi enregistré une baisse de 5,1% des logements autorisés (441 900 unités), et de 3,3% des logements commencés (409 800). Les mises en chantier ont baissé de 13 900 par rapport à l'année précédente.

Les mises en chantier de logements intégrés à un programme immobilier plus important, comme c'est le cas des résidences, ont progressé de 1,8% entre décembre 2017/novembre 2018 et décembre 2018/novembre 2019. Pour le reste, les autres secteurs enregistrent des baisses du nombre de mises en chantier : les logements individuels purs commencés régressent de 2,2%, les logements collectifs de 5,2%, les logements en résidence de 0,8%.

Les élections municipales réduisent les permis

Les chiffres diffèrent en fonction des régions. Ainsi, c'est en Corse où l'on observe la plus forte baisse de logements commencés avec -27,1% sur la période 2017/2018 et 2018/2019. L'Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes affichent des reculs de respectivement -9,8% et -8,3%. La région Ile-de-France est en baisse de 1,1%. Dans d'autres régions, le dynamisme est de mise comme c'est le cas dans le Centre-Val de Loire, la Nouvelle Aquitaine et les Pays de la Loire (respectivement +5,5%, +2% et +0,5%).

Les promoteurs immobiliers estiment que cette tendance à la baisse est la conséquence des élections municipales à venir. Les élus locaux ont en effet tendance à réduire le nombre de permis de construire, ce qui n'est pas forcément un bon calcul : les mises en chantier sont aussi synonymes d'activité et d'emploi.



Tags : bâtiment

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook