Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Belle croissance pour le marché automobile français en 2017





Le 1 Janvier 2018, par

C'est l'heure des bilans pour le marché français de l'automobile neuve qui a signé en 2017 une année particulièrement solide. La croissance des immatriculations neuves s'établit à 4,%, c'est plus que les prévisions des constructeurs.


Les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) vont regonfler (si besoin était) le moral du secteur. L'an dernier, 2,11 millions de voitures neuves ont été immatriculées : le seuil symbolique des 2 millions est donc franchi. La croissance annuelle des immatriculations est de 4,7%, alors que les constructeurs planchaient sur une prévision comprise entre 3% et 4%. Les données pour le seul mois de décembre montrent un total de 193 000 immatriculations neuves, c'est mille de moins qu'en 2016 à la même époque, mais il y a eu deux jours ouvrés de moins en décembre dernier.

Les bonnes nouvelles ne s'arrêtent pas là. De janvier à décembre 2017, ce sont les constructeurs automobiles français qui ont tiré leur épingle du jeu, avec une croissance de 7% de leurs immatriculations contre un peu plus de 2% pour les groupes étrangers. PSA, qui bénéficie toujours de l'apport des ventes d'Opel racheté l'été dernier, est le premier constructeur sur le marché français, il en détient 30%. Si Citroën et DS ont reculé (respectivement -2,3% et -0,3%), Peugeot affiche une croissance solide de 6,6%. Le groupe PSA affiche une progression de 10% sur l'année.

Renault de son côté établit sa performance à environ 3% sur l'année. Les groupes étrangers  les plus en vue sont Volkswagen, qui gagne 1,4% de croissance de ses immatriculations neuves en 2017, Toyota avec 13,6%, et Nissan (1,5%). Autre enseignement : la part du diesel passe sous la barre des 50%. C'est une première depuis 2000, cette motorisation représentant 47,6% des véhicules mis sur le marché l'an dernier.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook