Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bernard Arnault éjecté du top 5 des plus grandes fortunes mondiales





Le 12 Août 2020, par François Lapierre

Difficile de parler de « coup dur » pour Bernard Arnault, le patron du groupe de luxe LVMH, éjecté du top 5 des grandes fortunes mondiales ! Malgré tout, le milliardaire voit son prestige s'effriter dans ce classement très sélect.


La faute au COVID-19

Le classement tenu quotidiennement par l'agence de presse américaine Bloomberg montre que Bernard Arnault ne fait plus partie du top 5 des plus grandes fortunes mondiales. Il pointe désormais à la sixième place, et rien ne dit qu'il va reculer encore. Depuis le mois de janvier, la fortune du magnat du luxe français a en effet fondu de 26,2 milliards de dollars. Le patrimoine du patron de LVMH n'atteint plus « que » 79 milliards… Pas de quoi se lamenter pour le commun des mortels, mais il n'empêche que la fortune de Bernard Arnault a effectivement connu une chute vertigineuse. En novembre dernier, il était alors en possession de 109 milliards de dollars.

Cette somme lui avait permis de décrocher la place de troisième plus grande fortune mondiale, à quelques coudées de Jeff Bezos, fondateur et patron d'Amazon, et de Bill Gates, fondateur de Microsoft et philanthrope, dont les fortunes s'établissaient à l'époque à 109 milliards de dollars. Mais depuis, la crise sanitaire a frappé, favorisant les géants du secteur des technologies et impactant les résultats d'à peu près toutes les autres entreprises, dont celles du luxe.

Jeff Bezos loin devant

On retrouve à la tête du classement Jeff Bezos qui détient la première place, avec une fortune estimée à 186 milliards de dollars, soit 71,1 milliards de plus qu'en début d'année. Bill Gates conserve la seconde position avec 121 milliards, puis c'est Mark Zuckerberg qui se classe troisième sur le podium, avec un patrimoine dont le montant tourne autour de 100 milliards. Warren Buffet, le patron du fond d'investissements Berkshire Hathaway, et Mukesh Ambani, l'homme d'affaires indien, complètent le top 5.

Bernard Arnault avait fait la une de l'actualité l'an dernier, puisqu'il était le premier Français à afficher une fortune de 100 milliards de dollars. Malheureusement, il a signé la perte la plus importante depuis le début de l'année du top 50 des grandes fortunes, et la deuxième pire perte dans le top 100. Et les risques de rechute de l'activité en lien avec la résurgence du coronavirus pourraient continuer à restreindre les capacités de rebond de LVMH et du secteur du luxe.



Tags : fortunes

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook