Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bernard Tapie veut transformer La Provence en groupe de médias





Le 13 Mars 2014, par

L’homme d’affaires Bernard Tapie a pu racheter le journal La Provence pour 31 millions d’euros grâce à l’arbitrage qui lui a été favorable dans l’affaire Adidas et pour lequel il a obtenu plus de 400 millions d’euros. Mais loin de vouloir s’arrêter là, Bernard Tapie a décidé de faire de La Provence un véritable groupe multimédia et a lancé ses projets pour arriver à ses fins.


cc/wikipedia
cc/wikipedia
La première chose que Bernard Tapie a faite a été de réorganiser La Provence avec une nouvelle maquette pour le journal papier. Un coup de jeune qui ne lui a pas fait de mal même si le journal a perdu, en 2013, 2 millions d’euros. Puis, conscient des enjeux des nouvelles technologies, il a développé le site web du journal.

Mais désormais, c’est en personne qu’il va travailler pour son nouveau groupe en lançant une émission télé : « Le 18 : 18 ». Il s’agit d’une émission quotidienne sur les municipales durant laquelle Bernard tapie va interviewer les candidats aux municipales de Marseille. Un premier pas dans un projet bien plus grand.

L’occasion du lancement de cette nouvelle émission est également l’occasion de lancer un nouveau site internet uniquement dédié à des émissions télé (qui ne seront visibles, pour l’instant, que sur internet) : LaProvence-TV.com. La filiale devrait être dirigée par Stéphane Tapie, l’un de ses fils. Par la suite, si le succès est au rendez-vous, de nouvelles émissions plus thématiques devraient voir le jour ainsi que la diffusion de court-métrages.

De plus, une filiale de services, BernardTapie.com a également été créée et sera dirigée par un autre de ses fils, Laurent Tapie, ce qui permettra à l’homme d’affaires de proposer ses services à qui les veut.

Et les objectifs de Bernard Tapie son pour le moins ambitieux : l’équilibre économique pour le groupe en 2014 et pour le journal La Provence en 2015 à l’heure où la Presse française est en crise.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook