Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bilan maussade pour les soldes d’été en Île-de-France





Le 6 Août 2020, par La rédaction

Les soldes d’été ont débuté le 15 juillet, deux semaines plus tard qu’à l’habitude en raison de la crise sanitaire. Mais malgré ce report, les ventes ne sont pas au rendez-vous en Île-de-France.


Les soldes n’ont pas fait recette

Soupe à la grimace chez les commerçants de Paris et en Île-de-France. Le bilan des soldes d’été de l’Observatoire économique régional, un organisme rattaché à la Chambre de commerce et d’industrie de la région, n’est en effet guère reluisant. L’étude porte sur 400 commerçants interrogés entre le 28 et le 31 juillet. Pour près de neuf commerçants sur dix (87%), le chiffre d’affaires généré par les soldes cette année est inférieur à celui enregistré en 2019. Les ventes sont restées stables depuis le 15 juillet pour 61% d’entre eux.

Le panier moyen est en recul, ont constaté 72% des commerçants. Quand les clients sont là : quatre interrogés sur dix estiment en effet que la clientèle a déserté en raison des mesures de sécurité sanitaire (gestes barrière, distanciation physique, port du masque) rendues indispensables pour freiner la propagation du coronavirus. Pourtant, les soldes étaient vus comme un moyen d’améliorer une trésorerie en berne, les commerçants ayant dû fermer leurs portes durant le confinement.

La clé sous la porte

Pour huit commerçants sur dix, les soldes sont donc décevants cette année. Ces mauvais résultats auront des conséquences importantes : 10% d’entre eux songent à arrêter les frais et à cesser toute activité. Néanmoins, pour 59% des personnes interrogées, la conjoncture devrait s’améliorer dans les prochains mois, même si les consommateurs n’ont pas profité des promotions cet été, signe du niveau d’inquiétude parmi eux.

L’optimisme était pourtant de mise : 91% des commerçants de la région parisienne ont indiqué avoir rouvert leurs portes dès le 11 mai, soit au début de la levée des mesures de confinement. Mais cela n’a pas suffi : les Parisiens ne sont pas au rendez-vous, alors que les touristes (aussi bien français qu’étrangers) ne sont pas revenus.



Tags : Soldes

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook