Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bill Gates a fait don de 4,6 milliards de dollars





Le 16 Août 2017, par

L’homme le plus riche du monde, le cofondateur de Microsoft et philanthrope Bill Gates, fait à nouveau parler de lui et de son plan pour reverser la très grande majorité de sa fortune à des oeuvres de charité et, en particulier, a la fondation Bill et Melinda Gates créée avec sa femme. Selon les documents publiés début août 2017 par la SEC, le gendarme boursier américain, Bill Gates a réalisé fin juin 2017 la troisième plus grosse donation de son histoire.


cc/pixabay
cc/pixabay
Les documents publiés par la SEC concernent l’actionnariat du géant Microsoft dont Bill Gates détient encore des parts. Le milliardaire aurait fait don de 64 millions d’actions Microsoft, sans que la SEC ne précise le receveur. La donation, dont la valeur est tout simplement de 4,6 milliards de dollars, a de fortes chances d’avoir été destinée à la fondation Bill et Melinda Gates qui reçoit généralement les dons du milliardaire.

Par ce don, Bill Gates réduit encore sa part de capital dans Microsoft qui tombe ainsi à 1,3 %. Elle a largement fondu : au début des années 90 Bill Gates détenait encore plus de 25 % du capital du géant américain. Mais les dons successifs à la fondation Bill et Melinda Gates ont fortement réduit cette fortune.

La plus grosse donation remonte à 1999 lorsque Bill Gates avait donné plus de 16 milliards de dollars. L’année suivante c’était un don de plus de 5 milliards de dollars qui avait été réalisé au bénéfice de sa fondation fondée, justement, en 2000. Le don fait en juin 2017, d’une valeur de 4,6 milliards de dollars, est le plus élevé depuis le début du 21ème siècle et le troisième le plus important pour le milliardaire.

La fortune de Bill Gates était estimée, avant le don, à 90 milliards de dollars. Elle tombe donc à un peu plus de 85 milliards ce qui permet à Bill Gates de rester l’homme le plus riche du monde. Le numéro 2 du classement, Jeff Bezos, ne possède que 84,3 milliards de dollars après un léger recul du titre d’Amazon en Bourse.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook