Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bill Gates pèse 0,5% du PIB américain





Le 24 Août 2016, par

Bill Gates, le fondateur de Microsoft, est riche. Immensément riche. À tel point qu’il pèse de tout son poids dans le PIB des États-Unis.


L’homme le plus riche du monde l’est encore un peu plus depuis que l’action de Microsoft prend du galon en Bourse. Depuis ces douze derniers mois, l’action du groupe informatique a gagné 34%, grâce notamment à la vision de son CEO, Satya Nadella, et à son management. 

Cette progression du capital de Microsoft provoque mécaniquement celle de Bill Gates, dont la fortune personnelle a dépassé les 90 milliards de dollars. Depuis le début de l’année, celle-ci a augmenté de 6,2 milliards… D’après les calculs des Echos, cela représente… 0,5% du PIB américain ! Il continue sa course en tête, loin devant Amancio Ortega, le créateur de Zara (76,5 milliards), Warren Buffett (66,9 milliards) ou encore Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon (66,1 milliards).

Bill Gates, devenu philanthrope depuis son départ du poste de PDG de Microsoft en 2000, reste toutefois très attaché à son entreprise : avec le conseil d’administration de la société, il préside toujours aux grandes orientations de l’éditeur de Windows. Gates a aussi investi dans plusieurs entreprises innovantes, comme Ecolab, un spécialiste de l’eau et de l’énergie.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : microsoft

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook