Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bitcoin : MtGox retrouve miraculeusement 90 millions d'euros





Le 21 Mars 2014, par

Le feuilleton MtGox n'a pas fini de rebondir. La plateforme d'échange de bitcoin, victime d'une attaque informatique, a fermé ses portes avant de les réouvrir, laissant sur le carreau des milliers de détenteurs de la monnaie virtuelle.


Ce sont 127 000 possesseurs de portefeuilles de bitcoins qui ont été lésés dans cette histoire. Ils détenaient un total de 750 000 bitcoins, soit l'équivalent au cours actuel de 330 millions d'euros. Le vol des pirates leur ont permis de s'enrichir à moindres frais, tandis que l'image de la devise décentralisée en a pris un sérieux coup… même si elle poursuit sa route vaille que vaille. Mais tout n'est pas tout à fait perdu : miraculeusement, la société gestionnaire de MtGox a mis la main sur un portefeuille électronique « oublié », contenant la bagatelle de 200 000 bitcoins - au cours du jour, cela représente tout de même 90 millions d'euros !
 
Le portefeuille a été transféré sur un compte non connecté à internet, afin de s'assurer qu'il ne soit pas à son tour siphonné par quelque pirate mal intentionné. Cela ne permettra pas à MtGox de rembourser ses utilisateurs, ni à calmer l'ire des autorités financières japonaises, où la société est localisée. Des procédures sont également en cours aux États-Unis, où bon nombre de porteurs ont été floués. À l'heure actuelle, on ignore qui sont les pirates et comment ils ont réussi à s'infiltrer sur les serveurs de MtGox.
 
Quant au bitcoin, il poursuit son bonhomme de chemin. Si le coup MtGox a été rude pour la crédibilité de la monnaie sans banque centrale, elle continue de représenter une alternative aux devises nationales, même si plusieurs pays, dont la Chine, en interdisent désormais l'usage.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook