Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Black Friday 2020 : les commerçants veulent son interdiction





Le 9 Novembre 2020, par Paolo Garoscio

Contraints de fermer dès lors qu’ils ne vendent pas des « produits essentiels » tels que définis par décret, les petits commerçants se sentent lésés. Si la grande distribution a dû également fermer certains rayons, le e-commerce peut tout vendre. Avec la période de promotions Black Friday qui s’approche, les petits commerçants sont d’autant plus inquiets.


4 fédérations de commerçants contre le Black Friday

Pixabay/ElisaRiva
Pixabay/ElisaRiva
L’alliance est inédite : 4 fédérations de commerçants. La Confédération des commerçants de France (CDF), la Fédération française des associations de commerçants (FFAC), la Fédération nationale des centres-villes « Vitrines de France » (FNCV) et le Conseil national des centres commerciaux (CNCC), ont publié dimanche 8 novembre 2020 une tribune dans le Journal du Dimanche à l’attention du gouvernement. Ils craignent que le maintien du Black Friday ne les impacte encore plus.

Les petits commerçants, si les magasins ne sont pas autorisés à ouvrir, risquent en effet de perdre les ventes liées aux achats de Noël : cadeaux, décoration… Des ventes que les Français pourraient réaliser sur Internet, faute d’avoir d’autres solutions. Une telle éventualité signerait, de fait, la mort de nombreux petits commerces qui réalisent une grande partie de leur chiffre d’affaires justement pour les fêtes de Noël.

Réouverture des magasins et interdiction du Black Friday

La demande des fédérations des commerçants est donc simple : face au risque de voir Amazon et le e-commerce capter les ventes de la période de Noël, ils demandent l’autorisation de rouvrir les commerces dès le 12 novembre 2020. Une demande qui pourrait être écoutée par le gouvernement puisque dans la même édition du JDD, Bruno Le Maire n’exclut pas cette possibilité, tout en la conditionnant à un renforcement des règles sanitaires.

Mais, surtout, les petits commerces demandent au gouvernement d’interdire purement et simplement le Black Friday 2020 et ses promotions, majeures sur les sites internet. Même en rouvrant, impossible pour les commerçants de faire des promotions fin novembre 2020, leur objectif étant de réaliser le maximum de chiffre d’affaires possible pour ne pas devoir fermer définitivement.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook