Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bob Iger cède la direction générale de Disney à Bob Chapek





Le 26 Février 2020, par Aurélie GIRAUD

Le géant Disney va changer de directeur général : c’est l’actuel PDG, Bob Iger, qui l’a annoncé le 25 février 2020. S’il conserve une fonction majeure de Président exécutif, il a déclaré vouloir se concentrer sur la création artistique. Cette dernière est en effet de plus en plus complexe du fait des nombreux rachats réalisés par Disney ces dernières années.


Bob Iger : l’homme qui a tout racheté

Si Bob Iger est arrivé à la tête de Disney en 2005, il aura été l’architecte de la réussite du groupe en seulement 15 ans, notamment en multipliant les rachats de franchises. Le premier succès, sur ce point, date de 2006 lorsque Disney s’offre les studios Pixar, connus à l’époque pour le film d’animation Toy Story, énorme succès critique. Mais le désormais ex-PDG de Disney ne s’arrêtera pas là.

En 2009, rebelote : il rachète les studios Marvel et leur flopée de superhéros, déclinés depuis en films, séries et séries d’animation. Puis, en 2014, ce sont les studios LucasFilms qui sont rachetés, garantissant ainsi à Disney les droits de la franchise Star Wars, l’une des plus rentables de tous les temps grâce à ses produits dérivés. En quelques années, Disney est ainsi devenu un géant quasiment omniprésent au cinéma : en 2019, 8 des 10 films du Top 10 du box-office mondial sont sortis de ses studios.

Bob Iger veut se concentrer sur la créativité

Cette multiplication de franchises, qui a continué en 2019 avec le rachat de la Fox, semble intéresser de plus en plus Bob Iger : il a déclaré, lors d’une conférence téléphonique, vouloir passer « le plus de temps possible sur la partie créative du travail ». Pour ce faire, il laisse donc les rênes de l’empire à Bob Chapek.

Ce dernier était à la tête de la division parcs d’attractions du groupe. Il devient le Directeur général de Disney, Bob Iger conservant le rôle de Président exécutif. De quoi séparer la création de la gestion pure et dure.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook