Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Boeing change de patron après de nombreux incidents





Le 26 Mars 2024, par La rédaction

Boeing annonce une importante restructuration de sa direction avec le départ de trois cadres supérieurs, dont son PDG, dans un contexte de crise prolongée liée à la sécurité de ses avions. La compagnie s'efforce de restaurer la confiance après une série d'incidents, dont un récent problème sur un Boeing 737 Max.


Une nouvelle direction pour Boeing

Boeing se trouve à un tournant crucial. Le constructeur aéronautique a annoncé le départ de trois de ses plus hauts dirigeants, y compris son PDG, Dave Calhoun, qui quittera son poste à la fin de l'année 2024. 

Cette annonce survient dans un moment particulièrement difficile pour l'entreprise, qui lutte pour surmonter les conséquences d'une série d'incidents mettant en question la sécurité de ses appareils. Outre Calhoun, Stan Deal, le PDG de Boeing Commercial Airplanes, et Larry Kellner, le président du conseil, sont également sur le départ. Boeing a désigné l'ancien PDG de Qualcomm, Steve Mollenkopf, pour succéder à Kellner.

Depuis plus de cinq ans, Boeing est secouée par des problèmes de sécurité liés à ses avions, culminant avec deux crashs mortels du 737 Max en 2018 et 2019, qui ont coûté la vie à 346 personnes. Plus récemment, un incident impliquant un Boeing 737 Max d'Alaska Airlines, où un panneau de porte s'est détaché en vol, laissant un trou béant sur le côté de l'appareil, a exacerbé les inquiétudes concernant la sûreté des avions de la compagnie.

Une crise de confiance sans précédent

En réponse à ces événements, Boeing a pris des mesures pour améliorer la sécurité et s'est engagé à collaborer avec les enquêteurs fédéraux, tout en tentant de rassurer les passagers et les compagnies aériennes sur la fiabilité de ses appareils.

Dave Calhoun, dans une lettre adressée aux employés de Boeing, a qualifié l'incident avec l'avion d'Alaska Airlines de « moment décisif pour Boeing », soulignant la nécessité de faire preuve d'humilité et de transparence totale dans la réponse à cet accident. Il a insisté sur l'engagement absolu de l'entreprise envers la sécurité et la qualité à tous les niveaux. Calhoun a également rappelé les défis significatifs auxquels l'entreprise et l'industrie aéronautique ont dû faire face au cours des cinq dernières années, marquées par des pertes cumulées de plus de 31 milliards de dollars.

Alors que Boeing se prépare à tourner une page de son histoire avec le remaniement de sa direction, l'entreprise se trouve à un carrefour. Les mesures prises pour améliorer la culture d'entreprise et les pratiques de sécurité, conformément aux normes de la Federal Aviation Administration, sont cruciales pour son rétablissement et sa stabilité futures. Les yeux du monde, comme l'a souligné Calhoun, restent rivés sur Boeing, attendant de voir comment la compagnie naviguera à travers ces turbulences pour retrouver son cap vers la stabilité.



Tags : aviation, Boeing

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook