Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Boeing enregistre une méga-commande pour le 737 MAX





Le 20 Juin 2019, par La rédaction

Boeing respire un peu mieux. Le groupe IAG a passé commande de 200 avions 737 MAX alors que ces derniers sont cloués au sol suite à deux accidents mortels.


Depuis le début de l’année, le 737 MAX est un pestiféré dans les cieux. Tous les régulateurs aériens ont interdit l’avion suite à deux accidents aux bilans humains particulièrement lourds. Depuis, Boeing s’emploie à corriger le problème mais malgré les efforts de l’avionneur américain, l’avion n’a toujours pas retrouvé ses ailes. Néanmoins, Boeing a retrouvé un peu d’air à l’occasion du salon du Bourget : le groupe IAG, qui compte dans ses rangs British Airways, Iberia, Vueling, Level ou encore Aer Lingus, a décidé de passer une grosse commande.

 

L’entreprise s’offre ainsi 200 exemplaires du 737 MAX, avec les premières livraisons prévues à partir de 2022. Cette intention d’achat est la première commande pour ce modèle depuis les crashs, et un vote de confiance envers Boeing… qui a certainement dû faire un gros effort tarifaire pour emporter un tel morceau au vu du contexte particulièrement difficile. Mais il s’agissait pour le constructeur américain de damer le pion à Airbus.

 

Boeing peut s’enorgueillir d’un carnet de commandes de 259 unités depuis le début du Paris AirShow, contre 229 avions pour l’avionneur européen. Mieux encore, le groupe américain chipe un client à son rival : IAG utilisait en effet des Airbus pour sa flotte moyen-courrier jusqu’à présent… Reste maintenant à connaitre la réaction des passagers à l’idée de voler avec des 737 MAX.




Tags : Boeing

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook