Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bon Appétit pour Carrefour





Le 17 Juin 2019, par Paul Malo

Le groupe Carrefour se diversifie en lançant notamment son premier restaurant à Paris, baptisé « Bon Appétit ».


C’est une question de survie pour le groupe de grande distribution : se réinventer ou cesser d’exister. Au-delà d’un vaste plan de départ et d’un plan de cession, Carrefour se réoriente peu à peu. En sus de prendre le cap ds produits bio, le groupe vient d’ouvrir à Paris son premier restaurant, baptisé « Bon Appétit », rue Rambuteau en plein centre de Paris. Un test appelé à être élargi en cas de succès. Logique quant on sait que le chiffre d’affaires de la restauration hors domicile a augmenté de 1 % - après 1,8 % en 2017 - en 2018, pour représenter 56,1 milliards d’euros en France.

L’objectif est clair : passer d’un marché en perte de vitesse, la grande distribution, pour se réorienter vers un marché en plein essor, la restauration. Une façon logique d’élargir sa clientèle et de diversifier ses sources de revenus. Dans la continuité de la stratégie bio lancée depuis un an et demi par son PDG Alexandre Bompard, Carrefour y prône le bien manger, avec  des produits issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable, à déguster sur place ou à emporter. Objectif d’ici à 2022 : tripler le chiffre d’affaires global réalisé sur ce créneau.
 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook