Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bouygues Telecom : c’est non à l’offre de Numericable-SFR





Le 23 Juin 2015, par Olivier Sancerre

Bouygues Telecom ne se vendra pas à Numericable-SFR, malgré la somme folle de 10 milliards d’euros proposée par Altice, la holding de Patrick Drahi. Le conseil d’administration de l’entreprise de BTP s’est opposé à cette offre après quelques heures de délibérés.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Les administrateurs ne donnent pas suite à l’offre d’entrée en négociations avec le groupe Altice, énonce le communiqué. Bouygues liste ensuite les raisons pour lesquelles il croit que l’opérateur peut poursuivre sa route seul. La première est que Bouygues Telecom peut être porté par une « nouvelle ère de croissance » due au développement « exponentiel » des usages numériques.

Bouygues Telecom dispose d’un réseau 4G solide et reconnu comme tel, et il dispose aussi d’un lot de fréquences parmi les plus importants du marché. Et il s’est relancé récemment, avec succès semble-t-il, sur le marché de l’accès à internet. Enfin, « l’accélération de la transformation de l’entreprise conduit à une structure de coûts de plus en plus compétitive ».

Au-delà des réseaux à proprement parler, le conseil d’administration fait aussi part de son inquiétude concernant le droit à la concurrence. « Aucune réponse pleinement satisfaisante n’est apportée par Altice sur ce sujet essentiel qui serait étudié en détail par l’Autorité de la concurrence ». De plus, la procédure d’attribution des fréquences 700 MHz à la fin de l’année est de nature à rebattre les cartes sur le marché des télécoms.

Enfin, la consolidation du marché, qui reviendrait à trois opérateurs, est aussi problématique concernant l’emploi. Les risques sociaux liés à une telle opération sont importants. Pour toutes ces raisons, le conseil d’administration de Bouygues renouvelle sa confiance à l’équipe dirigeante de l’opérateur.



Tags : numericable

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Islamo…quelque chose…oui, mais quoi ?

In-house Shadow Cabinet : Un cabinet fantôme au sein des comités stratégiques

La Corporation des Incertitudes : La Génétique Managériale des Conquérants

Faut-il nationaliser Sanofi ?

Décryptage Stratégique de la Pensée Sun Tzu

Merci Donald !

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers













Rss
Twitter
Facebook