Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bouygues réclame plus de 2 milliards d'euros à l'État





Le 8 Décembre 2015, par

Plus de 2 milliards d'euros : c'est la somme folle que réclame Bouygues Telecom à l'État pour le « préjudice » subi par l'opérateur suite au lancement des offres Free Mobile début 2012.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Bouygues Telecom a fait parvenir au Premier ministre un courrier daté du 4 décembre, et que Les Echos ont pu consulter. L'opérateur réclame une indemnisation à hauteur de 2,285 milliards d'euros, correspondant au préjudice financier subi par l'entreprise depuis l'arrivée sur le marché de la téléphonie d'un quatrième joueur, Free Mobile.

Ce que reproche Bouygues dans ce nouveau front juridique, c'est le contrat d'itinérance qui lie Free Mobile à Orange. Le trublion de la téléphonie peut en effet emprunter le réseau 2G et 3G d'Orange, un réseau qu'il n'a donc pas eu à mettre en place avant de se lancer. Ce contrat court jusqu'en janvier 2018.

Bouygues Telecom en veut à l'Arcep, le « gendarme » des télécoms, de n'avoir pas « encadré les conditions de mise en œuvre et d’extinction d’itinérance au jour même de son adoption ». Une illégalité d'ailleurs reconnue par le Conseil d'État : d'après une décision du 9 octobre, le Conseil avait jugé que l'Arcep n'avait pas à se déclarer incompétent pour examiner ce fameux contrat d'itinérance. 

On s'attend à ce que Matignon ne réponde pas favorablement à Bouygues.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : téléphonie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook