Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brésil : Dilma Rousseff officiellement écartée du pouvoir





Le 12 Mai 2016, par

Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, a été finalement écartée du pouvoir. Le vote du Sénat a confirmé la décision du Parlement à une large majorité, plongeant le pays dans l’inconnu.


Le Brésil, dirigé depuis 13 ans par le Parti des Travailleurs, fait face à une situation inédite. La présidente Dilma Rousseff, en proie à de sérieuses accusations d’avoir maquillé les comptes publics, a été écartée du pouvoir après plusieurs mois de remous. Cette situation n’est que provisoire : la période dure 180 jours au cours desquels s’ouvrira le procès formel mené les sénateurs pour décider de la destitution de la présidente.

Au vu de la majorité des voix obtenues au Sénat pour écarter Dilma Rousseff de son poste, il est probable que la destitution soit finalement votée. Dans l’intervalle, c’est le vice-président Michel Temer qui assure l’intérim. Il annoncera le nouveau gouvernement dès ce jeudi 12 mai, qui sera orienté vers l’économie. Les relations avec Dilma Rousseff sont exécrables, suite à des manœuvres politiques.

Le Brésil est bien loin de connaitre les mêmes taux de croissance qu’il y a quelques années. Le pays est en proie à de sérieuses difficultés, et la situation politique n’arrange évidemment rien… et le timing non plus, puisque le Brésil accueille les Jeux olympiques cet été. La décision des sénateurs devrait intervenir après l’événement sportif.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brésil

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook