Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brevets : PSA et la recherche publique en bonne position





Le 9 Juin 2021, par La rédactionn

Le groupe PSA et les entreprises liées à la recherche publique ont été particulièrement actifs dans le dépôt de brevets, selon la dernière étude de l'Institut national de la propriété intellectuelle.


Le secteur automobile en pôle position

Le groupe automobile PSA, devenu Stellantis suite à la fusion avec Fiat Chrysler, a repris la place de numéro un en matière de nombre de brevets déposés, selon le rapport de l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) qui couvre la période entre le 1er juillet 2018 et le 30 juin 2019 (pas encore la crise sanitaire, donc). Durant cette période, PSA a déposé 1.239 brevets, reprenant la tête du classement devant Safran (1.103) et Valeo (819).

Ce faisant, PSA conserve sa place de numéro 1 en France qu'il avait retrouvée l'année précédente. Le constructeur automobile a déposé d'une année sur l'autre 4% de brevets en plus. Safran gagne une place, avec 26% de brevets supplémentaires. Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est à la quatrième place, avec 646 demandes de brevets (contre 659 l'année précédente).

La recherche publique et les ETI en hausse

Outre PSA et Valeo, le secteur automobile est bien représenté avec Renault en cinquième position, avec 483 brevets (+13%). Le classement de l'INPI relève la bonne tenue des entreprises de taille intermédiaire (ETI), elles sont trois à intégrer le top 50, contre deux les deux années précédentes : Gaztransport et Technigaz (GTT) avec 58 brevets, le Groupe Soitec avec 30 brevets et Exel Industries avec 29 brevets.

La recherche publique est elle aussi présente avec 13 établissements, soit trois de plus que l'an passé. Le CEA est sur le podium, mais le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ne démérite pas avec une sixième place (384 brevets) et qu'IFP Energies nouvelles, 15e avec 198 demandes de brevets.



Tags : brevets

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook