Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : Dyson relocalise son siège social à Singapour





Le 23 Janvier 2019, par Paul Malo

Dyson a créé la surprise en annonçant la relocalisation de son siège social à Singapour, où la société développe ses projets de voitures électriques.


Un siège social à Singapour

Tremblement de terre dans la City. Alors qu’un « hard Brexit », une sortie de la Grande-Bretagne de l’Europe sans accord, se rapproche, les annonces et les mauvaises surprises se succèdent. Ainsi, après l’annonce du déplacement du siège social de Sony Europe de Londres aux Pays-Bas, c’est au tour du britannique Dyson d’annoncer par surprise, mardi 23 janvier, lors de la présentation de ses résultats annuels, la relocalisation de son siège social à Singapour. Une annonce faite en même temps que celle de bénéfices annuels records : 1,25 milliard d'euros en 2018.

Pourquoi Singapour ? C’est la que le groupe, actuellement centré sur l’électro-ménager design haut-de-gamme, prévoit de produire et lancer ses voitures électriques d’ici deux ans. "Afin de refléter l'importance croissante de l'Asie dans notre développement, nous avons décidé d'y relocaliser le siège social de Dyson", a expliqué l'entreprise dans un communiqué. Il est vrai que la marque réalise d'ores et déjà la majorité de son chiffre d'affaires en Asie.

Priorité à l'Asie... et Brexit

Ne l'appelez plus jamais Sir ! Les réactions à cette annonce sont très violentes outre-Manche. Le directeur général du groupe, Jim Rowan, a néanmoins précisé, sans être cru, que le déplacement du siège n'avait "rien à voir avec le Brexit", assurant que la répartition des impôts payés par Dyson ne changerait pas et que la société continuerait à investir au Royaume-Uni.

Pour autant, l'entrepreneur aujourd'hui âgé de 71 ans est et demeure favorable au Brexit. La raison : il est  impossible selon lui de négocier avec l'Union Européenne, où l'innovation est bridée par le cartel des industriels allemands imposant leurs normes et réglementations à la Commission européenne...




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook