Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : jusqu’à présent, tout va bien pour le Royaume-Uni





Le 27 Novembre 2016, par

Depuis quinze trimestres consécutifs, la croissance britannique est dans le vert. Au troisième trimestre, elle s’est affichée à 0,5%, un chiffre qui étonne par sa vigueur alors que les incertitudes autour du Brexit sont loin d’avoir été dissipées.


Les investissements des entreprises sont en progression de 0,9%, la consommation des ménages reste élevée avec 0,7%. La croissance de 2016 devrait tourner autour de 2,1%, une prévision là aussi en hausse de 0,1%. Autant dire que le Brexit ne pèse rien pour le moment sur la bonne santé économique outre Manche. Les prédictions apocalyptiques des plus farouches partisans du maintien dans l’Union européenne en seront pour leurs frais.

Mais attention, le Royaume-Uni est loin d’en avoir terminé avec les conséquences de sa sortie programmée de l’Union européenne. L’Office public de responsabilité budgétaire (OBR) prévient que des jours plus sombres sont à attendre. La croissance devrait ainsi ralentir nettement en 2017, l’Office s’attendant à +1,4% seulement. Rappelons que le début des négociations entre Londres et Bruxelles est pour le mois de mars après l’activation de l’article 50 du traité de Lisbonne.

La consommation devrait pâtir de la chute de la livre qui enchérit les produits importés. La richesse britannique a fondu de 1 500 milliards de dollars depuis les résultats du référendum du 23 juin et la perte de 15% de la devise du pays face à l’euro, a calculé le Crédit suisse.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook