Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : jusqu’à présent, tout va bien pour le Royaume-Uni





Le 27 Novembre 2016, par

Depuis quinze trimestres consécutifs, la croissance britannique est dans le vert. Au troisième trimestre, elle s’est affichée à 0,5%, un chiffre qui étonne par sa vigueur alors que les incertitudes autour du Brexit sont loin d’avoir été dissipées.


Les investissements des entreprises sont en progression de 0,9%, la consommation des ménages reste élevée avec 0,7%. La croissance de 2016 devrait tourner autour de 2,1%, une prévision là aussi en hausse de 0,1%. Autant dire que le Brexit ne pèse rien pour le moment sur la bonne santé économique outre Manche. Les prédictions apocalyptiques des plus farouches partisans du maintien dans l’Union européenne en seront pour leurs frais.

Mais attention, le Royaume-Uni est loin d’en avoir terminé avec les conséquences de sa sortie programmée de l’Union européenne. L’Office public de responsabilité budgétaire (OBR) prévient que des jours plus sombres sont à attendre. La croissance devrait ainsi ralentir nettement en 2017, l’Office s’attendant à +1,4% seulement. Rappelons que le début des négociations entre Londres et Bruxelles est pour le mois de mars après l’activation de l’article 50 du traité de Lisbonne.

La consommation devrait pâtir de la chute de la livre qui enchérit les produits importés. La richesse britannique a fondu de 1 500 milliards de dollars depuis les résultats du référendum du 23 juin et la perte de 15% de la devise du pays face à l’euro, a calculé le Crédit suisse.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook