Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Brexit : la France aussi va y perdre





Le 19 Octobre 2016, par

Le Brexit aura sans nul doute possible des répercussions économiques de ce côté-ci de la Manche. Reste à en établir les contours, ce qui est encore très difficile : la Grande-Bretagne n'a toujours pas activé la procédure de sortie de l'Union européenne.


Le gouvernement britannique a fait savoir que l'article 50 du Traité de Lisbonne, qui lancera effectivement les négociations de sortie de l'UE, sera activé fin mars 2017. D'ici là, le flou demeure et nul ne sait quelle forme prendra le Brexit, ni le futur traité bilatéral que Paris et Londres ne manqueront pas de signer.

En attendant, l'assureur-crédit Euler Hermès a tenté de faire les comptes. D'après les calculs de la firme, les exportations françaises vers la Grande-Bretagne de machines et d'équipements, de produits agroalimentaires et de chimie vont perdurent 500 millions d'euros — pour chacune de ces catégories entre 2017 et 2019. Et pour peu qu'un accord bilatéral soit signé entre les deux pays.

En tout, alors que le cabinet s'attendait à une croissance de 6,1 milliards d'euros pour 2017 des échanges avec la Grande-Bretagne, le Brexit va provoquer une baisse drastique à 500 millions d'euros seulement ; c'est 5,6 milliards d'euros de manque à gagner pour les entreprises françaises qui font des affaires outre Manche. Il reste évidemment à connaitre la nature de l'accord qui liera Londres au reste de l'Union européenne, mais les tenants d'un « hard Brexit » semblent bien installés au sein du nouveau gouvernement de Theresa May.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook